Pour l’emmental de Savoie, ce fromage de vache doux et nourrissant, remercions les Suisses, naturellement

Si le flou règne sur l’Emmental français, que l’on appelle aussi communément gruyère, c’est sûrement parce que ce fromage n’a ni AOP, ni AOC. Seul un collectif de producteurs d’emmental a réussi à définir un label rouge « emmental grand cru ». Les fromages portant ce label et provenant de Savoie ou de Franche-Comté sont meilleurs, sachez-le. Ce sont les Suisses qui au milieu du XIXe siècle en passant la frontière, ont initié les français à la fabrication de l’emmental.

 

Pour ceux qui se posent la question, les trous présents dans l’emmental sont dus à un phénomène de fermentation interne. D’abord dans des caves à température plus chaudes, les bulles se forment. Il suffit de transférer les emmentals dans des caves plus froides pour stopper la formation de bulles.

 

Un bon emmental a du goût. Souple, et très nourrissant, préférez cependant un affinage entre 8 à 10 mois. Utilisez le en gratin, en soufflé, en fondue, au goûter aussi, en tranche.